Quel retour à l'École ?

Nous avons été invités à une première réunion organisée à l'Inspection Académique concernant un possible retour à l'École d'élèves à partir du 11 mai.

Chacun avait conscience que ce qui était dit aujourd’hui pouvait être balayé par ce qui sera dit demain… Pour rester avec des informations fiables en tête, un site scientifique et accessible

La question du pourquoi retourner à l'École était partagée...

- parce que certains enfants vivent un confinement compliqué, dans des conditions difficiles (logement, cohabitation, difficultés financières, angoisses, maltraitance- les chiffres de signalement augmentent-) ?

- parce que certains parents ont besoin de retourner travailler pour subvenir aux besoins de leur famille ?

- parce que dans le confinement, la relation aux autres manque ?

- est-il dans la situation actuelle important de finir le programme ?

- l’obtention de notes à tout prix est-elle une priorité de l’enseignement ?

Les personnels responsables du 1er degré avec lesquels nous avons travaillé répondent tous non aux 2 dernières questions. Le retour à l’École doit permettre de refaire groupe, de réassurer tout le monde. Il faudra rejoindre chaque enfant là où il en est tant sur le plan émotionnel que cognitif. Le « retard » possible sera rattrapé en 1 ou 2 ans, dans la logique de cycle.

Le 11 mai, les personnels se retrouveront à l’École pour une ou deux journées de pré rentrée, afin d’organiser au mieux le retour des enfants. La note du Conseil Scientifique servira de guide, complété par le Protocole sanitaire réouverture écoles maternelles et élémentaires

Des enfants rentreront au plus tôt le 13 mai : ce sera d’abord des enfants de GS, CP et CM2.

Les familles seront interrogées : êtes-vous d’accord pour que vos enfants retournent à l’École ? Y êtes-vous obligés ? Les enfants de soignants, d’enseignants et autres personnels nécessaires à la vie de la cité seront prioritaires. Répondez à notre questionnaire

Afin que tous les enfants qui le souhaitent puissent revenir à l’École, et pour respecter les gestes barrière, les groupes de 15 élèves maximum, une alternance sera proposée : chaque enfant pourrait aller 2 jours par semaine ou une semaine sur 2 à l’École. Sans doute les enfants seraient-ils accueillis pour une journée entière, afin que le ménage complet puisse être fait avant qu’un autre groupe d’enfants vienne.

La FCPE69 a proposé à l’Inspection Académique la création de classes transplantées : les familles volontaires pourraient envoyer leurs enfants une semaine ou plus dans un petit groupe d’enfants du même âge, encadré par enseignants et animateurs pour un retour en douceur à la vie collective. Si vous êtes intéressés contact@fcpe69.fr